Bois massif de structure pour la construction, rénovation, maison ossature bois, structure bâtiment, charpente traditionnelle.

L’AOC Bois de Chartreuse

Le 29 novembre 2017, un vote du Comité national des appellations laitières, agroalimentaires et forestières reconnaissait l’AOC Bois de Chartreuse.

Le 23 octobre 2018, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a inscrit dans la loi cette nouvelle AOC en publiant un arrêté interministériel au Journal Officiel.

Zoom sur l’AOC Bois de Chartreuse, son rôle, son histoire, son avenir…

Qu’est-ce que l’AOC Bois de Chartreuse ?

 

L’appellation d’origine contrôlée Bois de Chartreuse est un bois massif de structure destiné à la construction sous la forme de sciages et de bois ronds écorcés manuellement en sapin et épicéa. C’est un produit typique de qualité reconnue par l’INAO ( Institut NAtional de l’Origine et de la qualité)

Ce bois est issu du massif forestier de Chartreuse plus que millénaire situé sur des pentes fortes et très arrosées. La faible décroissance des arbres et leur grande hauteur permet aux scieurs de tirer de ces sapins et épicéas des sciages de grande qualité destinés à la construction.

Les professionnels de Chartreuse, producteurs propriétaires forestiers, exploitants forestiers et scieurs ont ainsi développé un savoir-faire collectif et traditionnel avec la gestion forestière en futaie irrégulière des forêts et le sciage à la découverte pour valoriser ces bois.

C’est la conjonction entre les facteurs naturels du massif forestier de Chartreuse et leur valorisation par le savoir-faire humain des professionnels Bois de Chartreuse qui crée la typicité du produit AOC Bois de Chartreuse.

2008-2018 : une filière s’organise autour du projet AOC

 

Les professionnels de la filière forêt-bois en Chartreuse du forestier jusqu’à l’architecte se sont regroupés au sein du Comité Interprofessionnel Bois de Chartreuse (CIBC) créé en 2006 à l’initiative du Parc naturel régional de Chartreuse pour porter la demande en  reconnaissance en AOC Bois de Chartreuse.

Grâce à ce Comité, une dynamique de filière s’est organisée en Chartreuse qui a permis de mener des projets collectifs (séchoir bois, offre d’habitations légères de loisirs en Bois de Chartreuse, actions de promotions…).

Les adhérents du CIBC soutenus par le Parc de Chartreuse et l’État, la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Conseil Savoie Mont Blanc et le département de l’Isère, ont franchis les étapes demandées par l’Institut National de l’Origine et de la qualité-INAO et le Comité national des appellations laitières, agroalimentaires et forestières (caractérisation des bois, mise en place de la traçabilité, étude des savoir-faire…).

 

Et maintenant, les 1ers opérateurs s’identifient pour produire des sciages AOC

 

L’identification des opérateurs pour démarrer la production d’ouvrages AOC se déroule dans les mois qui suivent l’homologation AOC : sylviculteurs, exploitants forestiers et scieurs.

Les 1ers sciages AOC seront disponibles à partir du 2nd semestre 2019 en fonction de la saisonnalité de la production : gestion forestière, exploitation, sciage.

Le contrôle réalisé par le CIBC et Qualisud

 

La vérification du respect du cahier des charges de l’AOC Bois de Chartreuse est assurée par le Comité Interprofessionnel Bois de Chartreuse et Qualisud, un organisme de certification. Tout au long de la filière et avant la mise en marché, le CIBC et Qualisud réalisent des contrôles pour garantir la traçabilité et la qualité du produit.