Bois massif de structure pour la construction, rénovation, maison ossature bois, structure bâtiment, charpente traditionnelle.

Le Bois de Chartreuse, un matériau écologique

Nov 19, 2017 | Construction Bois Massif | 0 commentaires

 

Engager des travaux de construction ou de rénovation implique un certain nombre d’exigences qui définissent la nature du projet. L’une des questions les plus importantes est celle du choix du matériau. Cet aspect concerne deux facteurs. Les performances techniques de l’habitation concernée et l’impact environnemental que tel ou tel autre matériau pourrait avoir.

Le Bois de Chartreuse remplit parfaitement ces conditions. En plus d’être un matériau particulièrement résistant et esthétique, il est aussi un choix écologique. Le Bois de Chartreuse est en effet, l’alternative adéquate si vos travaux de construction ou de rénovation prennent en compte les préoccupations environnementales.

 

 

Un cycle bien régulé

 

Le Bois de Chartreuse est un matériau biologique recyclable et renouvelable qui intègre, dans son cycle de production, les conditions du développement durable. La gestion des ressources prend en compte la préservation du patrimoine forestier, notamment la régénération naturelle de la forêt.

Les préoccupations environnementales motivent également la mise en place d’un système de filières courtes. Selon lequel un minimum d’intermédiaires sépare le Bois de Chartreuse de votre chantier. Le passage direct de la forêt vers des scieries partenaires réduit de façon considérable le bilan carbone consécutif à sa production et son transport.

 

Des caractéristiques intéressantes

 

Au travers de sa courte chaîne d’intermédiaires le Bois de Chartreuse produit un faible impact environnemental. De plus, il est un matériau particulièrement écologique qui continue à stocker le CO2 même après sa transformation. Contribuant ainsi à la réduction de l’émission des gaz à effet de serre et participe à une meilleure qualité de vie.

Enfin, selon un système de construction performant, son utilisation produit moins de déchets. D’autre part elle exige moins d’eau que dans les cas où interviennent d’autres matériaux traditionnels. À titre de comparaison, sur un chantier le bois consomme 4 fois moins d’énergie que le béton et 60 fois moins que l’acier.